Natacha BONNIN

J’ai donc cherché ailleurs un job où m’épanouir et rémunérateur, et je n’ai pas trouvé. Je me suis donc créé mon job sur mesure, dans lequel j’ai pu mettre tout ce qui me plaisait.

NATACHA BONNIN

Presta Team

L’entrepreneur charentais : Peux-tu te présenter ? Qui es-tu ? Ton âge ? Tes qualités ? Tes défauts ?

 

Natacha Bonnin : J’ai une …taine d’années bien sonnées, ce qui me permet de pouvoir me vanter d’être expérimentée. Je suis hyper curieuse et j’aime apprendre, j’ai toujours 2 ou 3 livres en cours de lecture. J’assiste régulièrement à des webinairs, des conférences ou des masterclass pour enrichir mes connaissances et élargir mon champs de compétences. Je suis plus dans la polyvalence que la spécialisation. J’adore rire, et j’ai besoin d’une bonne dose d’humour quotidienne pour passer une bonne journée. J’ai énormément de mal à travailler ou évoluer avec des personnes dénuées de sens de l’humour car nous ne parlons pas la même langue. L’optimisme est une seconde nature. Mes clients disent de moi que je les aide à structurer et à planifier leur travail, que ma présence les rassure et allège leur quotidien. J’aime bien dire que je travaille dans le bien-être même si je ne pratique ni massage, ni yoga, juste parce qu’après mon intervention les clients retrouvent leur sérénité.

 

E.C. : Comment es-tu « tombée » dans l’entrepreneuriat ? Raconte-nous.

 

N.B. : Il y a quelques années, alors que j’étais encore salariée, et que j’avais l’impression de tourner en rond dans mon poste, j’ai cherché à évoluer en interne, mais comme je faisais bien mon job, on ne voulait pas que j’en change. J’ai donc cherché ailleurs un job où m’épanouir et rémunérateur, et je n’ai pas trouvé. Je me suis donc créé mon job sur mesure, dans lequel j’ai pu mettre tout ce qui me plaisait. Evidemment, au début j’ai un peu galéré, mais depuis mon CA connait une croissance régulière, malgré les aléas que nous avons tous traversé.

 

E.C. : Au fait, que fait ton entreprise ? Quels services proposes-tu ?

 

N.B. : Mon entreprise réalise la gestion administrative et commerciale d’autres entreprises, essentiellement sur site, mais aussi à distance. Mon équipe et moi-même travaillons avec des TPE, des professions libérales, des artisans, des commerçants… Nous prenons en charge les devis, les factures, la gestion des mails, la recherche de fournisseurs, l’optimisation des achats… nos domaines d’activités sont très variés.

 

E.C. : Quelle a été la plus grande difficulté à laquelle tu as dû faire face dans ton aventure ? Et comment l’as-tu surmontée ?

 

N.B. : Quand j’ai créé mon entreprise je ne connaissais rien à l’écosystème entrepreneurial. J’étais issue du monde du salariat, mes parents étaient fonctionnaires, mes amis et ma famille étaient quasiment tous salariés. C’est à ce moment là que j’ai découvert les réseaux d’entrepreneurs, dont l’entrepreneur charentais qui débutait, et Entreprendre au Féminin. C’est grâce à ces réseaux que je me suis familiarisée avec le monde de l’entrepreneuriat, et que j’ai développé ma clientèle.

 

E.C. : Quelles sont les 3 plus belles réussites dont tu es heureuse / fière ? Raconte-nous.

 

N.B. : 1 – D’être toujours là, 7 ans après la création de mon entreprise. 2 – D’avoir développé mon activité en créant un réseau d’assistantes indépendantes en 2020 quelques jours avant le début du 1er confinement. 3 – D’avoir donné envie à mon fils de créer sa propre entreprise.

 

E.C. : C’est quoi le quotidien d’une entrepreneuse (hors Covid…) ?

 

N.B. : Je pense que cela dépend des activités et des entreprises. En tant que TPE, il faut savoir tout faire, être à la fois commercial, acheteur, publicitaire, comptable, parfois transporteur, bricoleur ou agent de sécurité, et en plus il faut trouver le temps de réaliser ses prestations chez les clients. Les journées des entrepreneurs, elles ne font pas le même nombre d’heures que les autres, chez nous, 24h ce n’est pas assez.

 

E.C. : Si ton entreprise était un animal ? Un objet ? Un livre ? Un bonbon ? Un pays ? Lesquels seraient-ils  ?

 

N.B. : Un caméléon, une baguette magique, un berlingot, l’Islande.

 

E.C. : Chanceuse ! Tu viens de tomber sur une lampe magique ! Tu peux réaliser 3 voeux ! Lesquels sont-ils ?

 

N.B. : 1 – Aider mes enfants à créer et développer l’entreprise de leurs rêves. Mon fils son agence de webmarketing, et ma fille, une école dans la forêt. 2 – Développer mes services d’optimisation des salons professionnels pour les entreprises de la francophonie, afin de leur permettre un bon ROI. 3 – Rester en forme le plus longtemps possible pour continuer à diriger et développer mon entreprise pendant longtemps.

 

E.C. : Autre chose à nous dire ?

 

N.B. : Je suis ravie d’intégrer la communauté des Entrepreneurs Charentais, dont je connais déjà quelques membres, et de participer activement aux échanges et aux rencontres.

Nouveau !
Florence GUIMARD

Florence GUIMARD

11 avril, 2022
La dernière vidéo :
On voulait vous dire #6

On voulait vous dire #6

4 avril, 2022

Envie de participer à l'un de nos évènements ?

4 évènements par an de networking mêlant échanges, décontraction et convivialité.

Rejoindre la communauté
Communauté

Envie de communiquer auprès des entreprises ?

Les décideurs de Charente lisent l'Entrepreneur Charentais.

En savoir +