Entrepreneur, surtout, médite !

Près d’un patron sur cinq est exposé au risque du burn out, soit 17,5 % des dirigeants français1. Un brin inquiétant lorsqu’on sait que dans une entreprise, et encore plus dans une PME, un pépin de santé du dirigeant peut avoir des conséquences désastreuses. Mais c’est sans compter sur les pouvoirs de la méditation. Une solution quasi miraculeuse et reconnue scientifiquement. Rien qu’ça !

 

Arrête la moulinette

 

L’université de Yale (aux États-Unis) est formelle2 : la méditation calme l’activité du cerveau. En méditant, tu t’évites donc de penser à ton bilan comptable tout en animant une réunion et en préparant ton prochain rendez-vous client. Certes, l’entrepreneur·euse s’apparente à un super-héros, mais – et c’est scientifiquement prouvé, là aussi – vagabonder de pensée en pensée est une des causes de la dépression. Aussi, médite, et tu te sentiras moins stressé·e et plus calme au quotidien.

 

Améliore tes capacités

 

Une étude de l’université Harvard3 a démontré que la méditation de pleine conscience peut réellement changer la structure du cerveau. En observant le cerveau de pratiquants, les chercheurs ont constaté une augmentation de l’épaisseur du cortex cérébral de l’hippocampe et une réduction du volume cérébral de l’amygdale. Mouais… Et alors ? On t’explique. La première zone est celle associée à la mémoire et à notre capacité d’apprendre. Donc, en méditant, tu gagnes en performance. La seconde zone est celle responsable de la peur, de l’anxiété et du stress.

 

Résultat : la méditation ne se contente pas d’améliorer tes capacités, elle modifie aussi tes perceptions subjectives et tes émotions.

 

Deviens plus fort

 

63 % des Français souffrent de mal de dos4. Et, ami.e entrepreneur·euse, tu n’es pas épargné·e. Or, il est démontré5 que la méditation de pleine conscience a des effets sur les gènes. Les gènes pro-inflammatoires sont moins exprimés, et donc l’organisme se rétablit plus facilement après une situation stressante. Comparées à d’autres interventions (musicothérapie, exercice, éducation à la nutrition), les techniques de la méditation seraient même les plus efficaces pour soulager les symptômes inflammatoires. Alors, tu commences quand ?

 

Méditation de pleine conscience : de quoi on parle ?

 

La méditation dite de pleine conscience (calque de l’anglais mindfulness) consiste à prendre conscience de ses pensées, émotions, sensations… sans porter de jugement. Elle a été développée par Jon Kabat-Zinn, un professeur de médecine de l’université du Massachusetts. Elle est utilisée aussi bien sur les lieux de travail qu’à l’hôpital ou auprès d’enfants.

 


 

1 Source : Observatoire Amarok.

2 Source : « Meditation experience is associated with differences in default mode network activity and connectivity », Judson A. Brewer, Patrick D. Worhunsky, Jeremy R. Gray, Yi-Yuan Tang, Jochen Weber and Hedy Kober.

3 Source : « Mindfulness practice leads to increases in regional brain gray matter density », Britta K. Hölzel, James Carmody, Mark Vangel, Christina Congleton, Sita M. Yerramsetti, Tim Gard and Sara W. Lazara.

4 Source : Observatoire Amarok.

5 Source : « Study reveals gene expression changes with meditation », Jill Sakai

Envie de participer à l'un de nos évènements ?

4 évènements par an de networking mêlant échanges, décontraction et convivialité.

Rejoindre la communauté
Communauté

Envie de communiquer auprès des entreprises ?

Les décideurs de Charente lisent l'Entrepreneur Charentais.

En savoir +

D'autres articles qui pourraient vous intéresser