L’ENTREPRISE VERSION 2100

À quoi pourraient bien ressembler les entreprises en 2100 ? Petit exercice de style autour des innovations et bouleversements qui nous guettent d’ici quatre-vingts ans.

 

Des entreprises plus responsables

En 2100, il fait + 7 °C sur notre bonne vieille Terre[1]. Alors, l’entreprise du futur n’a pas d’autres choix que d’être écoresponsable. Et pour réduire drastiquement son empreinte carbone, l’entreprise version 2100 mise sur les énergies renouvelables. D’ailleurs, en 2100, le paysage énergétique français est 100 % renouvelable. Exit le pétrole, les gaz fossiles et le charbon. Et bien sûr, on vient au travail en voiture volante. On travaille dans des « gratte-terre » (sous la surface de la terre) ou des cités sous-marines qui utilisent l’oxygène contenu dans l’eau.

 

Un management horizontal

La place grandissante des nouvelles technologies permet de recentrer le management sur l’humain en automatisant certaines tâches à faible valeur humaine ajoutée[2]. Dans ce contexte, l’entreprise du futur est inévitablement une entreprise horizontale ! Entendre par là une entreprise pour laquelle le principe fondateur est l’utilisation à 100 % de la capacité de décision de chacun de ses employés, à tous les niveaux (prises de décisions, objectifs, etc.)

 

De nouveaux espaces de travail

Notre ère est aux espaces de travail partagés de type coworking. Mais en 2100 la tendance est aux « hôtels de travail ». Quésako ? Des bâtiments réunissant des studios ou des chambres à louer, quelques nuits ou plusieurs mois, et des espaces communs pour travailler[3]. 2100 voit aussi l’essor des bureaux transportables grâce à de gigantesques drones qui les soulèvent d’un point A vers un point B. Très pratique pour les déplacements professionnels !

 

En finir avec les tâches pénibles au travail 

En 2100, les robots ont pris une place importante, notamment dans les industries. Mais parce que la présence de l’homme est indispensable dans certains domaines, des solutions exosquelettes sur-mesure voient le jour. Grâce à la miniaturisation et l’amélioration du stockage des nouvelles énergies propres, les exosquelettes ressemblent à des habits motorisés et collés au corps[4].

 

Et le dirigeant du futur dans tout ça ?

Le dirigeant, tout comme l’employé du futur, travaille tout en marchant et courant sur un tapis roulant. Ben quoi ? Il faut bien maintenir sa condition physique ! Pour l’analyser justement, il porte forcément un bracelet et des boutons de manchettes connectés, histoire d’avoir toujours sur lui des données importantes. Bien entendu, tout ce beau matériel se contrôle par la pensée. À la pause déjeuner, il mange des plats de grands chefs qu’il télécharge et imprime en 3D directement. Boby, son animal de compagnie, n’est autre qu’un hologramme 3D qu’il peut caresser quand bon lui semble et faire disparaître quand ça lui chante.

 

Alors, prêt(e) pour le futur ?

 

 

 

1. Source : CNRS, CEA, Météo-France.

2. Source : Harvard Business Review.

3. D’après l’ouvrage Les Robots n’auront pas notre peau ! Ce qui va changer dans l’entreprise à l’heure de l’IA, Laurent Geneslay et Rasmus Michau, janvier 2019.

4. Source : « Regard sur Demain », Bpifrance avec Human Mechanical Technologies.

Nouveau !
La dernière vidéo :
Ze amazing Afterwork

Ze amazing Afterwork

29 octobre, 2019

Envie de participer à l'un de nos évènements ?

4 évènements par an de networking mêlant échanges, décontraction et convivialité.

Rejoindre la communauté
Communauté

Envie de communiquer auprès des entreprises ?

Les décideurs de Charente lisent l'Entrepreneur Charentais.

En savoir +

D'autres articles qui pourraient vous intéresser