GrandAngoulême « Il faut susciter l’envie d’entreprendre »

3 questions à Jean-François Dauré
Président de GrandAngoulême, maire de La Couronne (Charente)

 

Comment agissez-vous à l’échelle de GrandAngoulême pour favoriser le développement économique ?

 

Au-delà d’aménager des zones d’activités, notre mission est de développer, en concertation avec tous les représentants locaux de l’économie, une vraie stratégie de soutien aux chefs d’entreprise afin qu’ils puissent exercer au mieux leur talent. GrandAngoulême propose des aides à la création, avec le concours de la région Nouvelle-Aquitaine, et des aides au développement des entreprises en soutenant notamment les produits nouveaux, innovants. Le système de développement économique et de support à l’économie de GrandAngoulême est très ouvert. Quelle que soit la nature de l’activité, quel que soit l’âge de l’entrepreneur, le stade de maturité du projet… nous avons imaginé des dispositifs adaptés à chaque temps de vie de l’entreprise.

 

Notre intention est également de susciter l’envie d’entreprendre, notamment parmi les étudiants. Animés par cette vision, nous avons participé à la création des « Startup Weekend », deux jours pendant lesquels les participants réfléchissent, créent et imaginent des projets innovants qui sont ensuite soumis à l’appréciation de financeurs et de grands donneurs d’ordre.

 

Quels sont les trois grands objectifs 2019 fixés pour le développement économique du territoire ?

 

En résumé, une meilleure prise en compte de la transition écologique, le développement de l’emploi et de l’attractivité du territoire et, enfin, l’aide à la croissance des entreprises déjà implantées.

 

La transition écologique n’est plus une question, c’est une réalité. Nous agissons toujours en nous posant la question de l’avenir : comment dans les années futures substituer aux énergies fossiles des énergies renouvelables ? Comment les produire, mais surtout les stocker ? La bonne énergie, c’est celle qui est utilisée quand il le faut et avec la quantité nécessaire. C’est cette vision qui guide nos actions.

 

En ce qui concerne le développement de l’emploi et l’attractivité du territoire, nous nous sommes aperçus qu’il existait un vrai problème pour les conjoints des personnes venant s’installer lors d’une mutation ou d’un changement de région. Accompagné par le groupement d’employeurs GE16 Emploi, GrandAngoulême travaille à optimiser les recherches d’emploi afin de garantir à un collaborateur et à son conjoint de trouver du travail sur le territoire.

 

Quant à l’aide à la croissance des entreprises, nous mettons en place des dispositifs de soutien financier ou de soutien matériel. Nous développons des synergies entre les entreprises du territoire en matière de R&D, ou encore de création de produits. La co-création et le développement collectif sont des valeurs fortes que nous portons.

 

La technopole Eurekatech a été lancée en mars et la pose de la première pierre du technoparc Krysalide vient de se dérouler, pouvez-vous nous en dire plus sur ces deux projets ?

 

Effectivement, 2018 aura été une année riche avec le lancement de plusieurs projets qui vont modifier d’ici 2020 l’écosystème de l’innovation et de l’entrepreneuriat.

 

Eurekatech, la technopole du territoire en est un premier exemple. Une équipe opérationnelle s’appuyant sur les acteurs économiques, de l’enseignement supérieur, du transfert de technologie et de la recherche, apporte un ensemble de services aux porteurs de projets ou aux entrepreneurs en recherche d’innovation, de diversification ou de collaboration. Les domaines de spécialisation que sont les industries culturelles et créatives, les industries du process et les industries du luxe, du spiritueux et du packaging font l’objet d’une attention particulière.

 

En 2020, le technoparc Krysalide se positionnera au cœur de ce nouvel écosystème, à la croisée de la formation supérieure et des grandes entreprises du territoire, et permettra un brassage d’intelligences, de savoirs, pour créer l’avenir et stimuler les entreprises implantées au sein du GrandAngoulême. Nous serons ainsi en mesure de renforcer notre expertise territoriale dans le domaine du process industriel du futur et de proposer des capacités d’hébergements pour les start-up.

 

Krysalide a été imaginée comme un symbole de la richesse de notre territoire. Nous avons en effet une vraie chance, celle de disposer de savoir-faire techniques et technologiques spécifiques, voire uniques, maîtrisés par des entrepreneurs inspirés et ambitieux. Avec toutes ces forces, nous pouvons faire preuve d’optimisme pour le développement du GrandAngoulême et de la Charente. 

Nouveau !
Ze amazing Afterwork

Ze amazing Afterwork

29 octobre, 2019
La dernière vidéo :

Envie de participer à l'un de nos évènements ?

4 évènements par an de networking mêlant échanges, décontraction et convivialité.

Rejoindre la communauté
Communauté

Envie de communiquer auprès des entreprises ?

Les décideurs de Charente lisent l'Entrepreneur Charentais.

En savoir +