Laura ROUSSELOT

J’avais ce rêve de créer mon activité, d’être « mon propre patron » et de mener à bien mes idées.

LAURA ROUSSELOT

Conciergerie

L’entrepreneur charentais : Peux-tu te présenter ? Qui es-tu ? Ton âge ? Tes qualités ? Tes défauts ?

 

Laura Rousselot : Je m’appelle Laura, j’ai 32 ans et je suis native d’Angoulême. J’ai beaucoup bougé mais je suis retournée aux sources il y a 5 ans pour acheter une petite maison charentaise où je vis actuellement avec mon compagnon et ma fille.

 

E.C. : Comment es-tu « tombé » dans l’entrepreneuriat ? Raconte-nous.

 

L.R. : J’ai l’âme d’une entrepreneuse depuis l’âge de mes 20 ans je crois. J’ai eu plusieurs occasions de créer mon entreprise suite aux nombreuses idées que j’ai toujours eues mais je n’ai jamais franchi le pas par peur, par découragement des proches… Je n’ai jamais aimé être salariée. J’avais ce rêve de créer mon activité, d’être « mon propre patron » et de mener à bien mes idées. L’entreprenariat me colle vraiment à la peau et je suis fière aujourd’hui d’avoir vaincu toutes les barrières. Alors, quand j’ai eu l’idée et l’occasion de créer la première conciergerie air bnb de Charente, je me suis précipitée.

 

E.C. : Au fait, que fait ton entreprise ? Quels services proposes-tu ?

 

L.R. : La conciergerie a pour but d’aider les propriétaires de biens immobiliers dans la location de courte et de moyenne durée, à gérer une prestation de location de A à Z. Mes services sont proposés dans une offre clé en mains proposant un service complet de gestion locative et de conciergerie. Dans une relation de confiance avec mes clients propriétaires, je gère pour leur compte toutes les demandes, besoins et spécificités liés au travail colossal qui est de gérer des locations de courte durée. Je vais prendre les photos, rédiger les annonces, publier et optimiser les calendriers et les prix, gérer les réservations et le contact avec les voyageurs/professionnels, m’occuper de la gestion du ménage et du linge, assurer la promotion et la communication des meublés.

 

E.C. : Quelle a été la plus grande difficulté à laquelle tu as du faire face dans ton aventure ? Et comment l’as-tu surmontée ?

 

L.R. :En toute franchise, depuis la création de l’autoentreprise, puis de la société, je n’ai pas eu de grande difficulté. Je dirais qu’aujourd’hui ma problématique est de faire face aux demandes et besoins grandissants des propriétaires et répondre toujours avec qualité et exigence. D’où le but cette année de pouvoir embaucher un collaborateur.

 

E.C. : Quelles sont les 3 plus belles réussites dont tu es heureuse / fiere ? Raconte-nous.

 

L.R. :  – Avoir mis au monde ma fille sans péridurale !! Peu de personnes comprendront la joie et la fierté que l’on peut ressentir après avoir supporté la douleur et avoir réussi quelque chose qui nous tenait à cœur. – Avoir créé mon entreprise, forcément. Quelle fierté de pouvoir enfin concrétiser un rêve et tout un projet de vie. – Avoir acheté la maison de mes rêves avec mon compagnon et y vivre avec notre fille.

 

E.C. : C’est quoi le quotidien d’une entrepreneuse (hors Covid…) ?

 

L.R. : Difficile de répondre à cette question car je suis encore un bébé entrepreneur ! D’où mon souhait d’ailleurs de rejoindre l’entrepreneur charentais pour m’entourer d’entrepreneurs aguerris et expérimentés. Mon quotidien est surtout d’allier ma vie de jeune maman à celle de chef d’entreprise. J’aimerais me lever plus tôt, travailler plus tard… Mais avec un enfant de 2 ans et demi, c’est compliqué. Et puis, je l’avoue, la vie de famille est aussi très importante pour moi. Mon quotidien est aussi celui d’accompagner tous les jours mes clients propriétaires et de faire en sorte que mes voyageurs et professionnels que je reçois dans les logements soient satisfaits et reçoivent tout le confort et la générosité que j’ai envie de donner dans cette activité.

 

E.C. : Si ton entreprise était un animal ? Un objet ? Un livre ? Un bonbon ? Un pays ? Lesquels seraient-ils  ?

 

L.R. : Un guépard, un livre de cuisine, « ta deuxième vie commence quand tu comprends que t’en as qu’une » de Raphaëlle GIODANO, un nounours en guimauve et chocolat, la France .

 

E.C. : Chanceuse ! Tu viens de tomber sur une lampe magique ! Tu peux réaliser 3 voeux ! Lesquels sont-ils ?

 

L.R. : Aller à New York pour Noël : c’est sans nul doute ma fête préférée, celle à laquelle j’attache le plus d’importance, aujourd’hui d’autant plus avec ma fille. La vie de famille est très très importante pour moi. Avoir mon propre gîte à louer : s’occuper des locations des autres vous donne forcément l’envie d’avoir le vôtre aussi. Nous avons une dépendance à la maison que j’aimerais transformer en un gîte sympa avec tout plein de services. Faire de la Conciergerie de Laura une référence de la location saisonnière pour les voyageurs, touristes et professionnels. Mon vœux est de porter la Conciergerie le plus loin possible et de viser haut.

Envie de participer à l'un de nos évènements ?

4 évènements par an de networking mêlant échanges, décontraction et convivialité.

Rejoindre la communauté
Communauté

Envie de communiquer auprès des entreprises ?

Les décideurs de Charente lisent l'Entrepreneur Charentais.

En savoir +

D'autres articles qui pourraient vous intéresser