Bertrand CAVALIÉ

J’assume avec fierté mes réussites et avec humilité mes échecs. J’en tire d’ailleurs toujours du positif pour avancer.

BERTRAND CAVALIÉ

SPRO2

L’entrepreneur charentais : Peux-tu te présenter ? Qui es-tu ? Ton âge ? Tes qualités ? Tes défauts ?

 

Bertrand Cavalié : Bertrand CAVALIÉ, le demi siècle passé et assumé… démissionnaire de l’Education Nationale (et oui ça existe) après 12 ans de bons et loyaux services, j’ai choisi de me lancer dans l’entrepreunariat depuis maintenant presque 15 ans. Un choix que j’ai pu faire et vivre grâce au soutien de mon épouse car le parcours initial fut difficile. Aujourd’hui, aucun regret, cette vie de chef d’entreprise me procure la liberté d’action professionnelle que je recherchais. J’assume avec fierté mes réussites et avec humilité mes échecs. J’en tire d’ailleurs toujours du positif pour avancer. Mes collaborateurs me disent « humain », à l’écoute… Je reste très professionnel pour offrir, avec mes équipes, des prestations de qualité.

 

E.C. : Comment es-tu « tombé » dans l’entrepreneuriat ? Raconte-nous.

 

B.C. : Après 15 ans dans l’Education Nationale, d’abord en tant qu’instituteur, puis rapidement en tant que chef d’établissement, j’ai compris que j’en avais fait le tour. Le poids de l’institution, le manque de mobilité intellectuelle, la relation avec les parents ont eu finalement raison de moi et j’ai fait le choix d’en sortir plutôt que de prendre les nouvelles fonctions qu’on aurait pu me proposer. J’avais envie d’être le seul à assumer les décisions stratégiques, les choix économiques, les valeurs que je voulais défendre et ne plus dépendre d’autres acteurs plus ou moins impliqués. Le seul moyen que j’ai trouvé : être à mon compte. Mes années en responsabilité d’établissements scolaires m’ont confirmé mes compétences à manager et mon appétence à gérer. La voie était ouverte à l’entrepreunariat. Après une année d’étude pour passer une licence de Management et Gestion des Entreprises, j’ai cherché à monter mon affaire… Courageux mais pas téméraire j’ai fait le choix de m’adosser à une franchise qui me proposait un secteur porteur et de valeurs à dimensions humaines et familiales.

 

E.C. : Au fait, que fait ton entreprise ? Quels services proposes-tu ?

 

B.C. : Avec MAISON et SERVICES et SPRO2 nous proposons des prestations d’entretien (intérieur et extérieur) au service des Particuliers et des Professionnels : ménage – repassage – entretien des locaux professionnels – nettoyage – remise en état – nettoyage des vitres – jardinage.

 

E.C. : Quelle a été la plus grande difficulté à laquelle tu as dû faire face dans ton aventure ? Et comment l’as-tu surmontée ?

 

B.C. : La solitude, la fameuse solitude du chef d’entreprise… Aujourd’hui pour palier à cette difficulté je m’investis dans des réseaux professionnels (Entrepreneur Charentais, BNI), des réseaux de partenaires (ACFC), et j’assume de me faire accompagner dans ma gestion d’entreprise (coach, pilotage). Cet accompagnement, ces réseaux me permettent de prendre de la hauteur, de garder la capacité et le recul nécessaires : car au final : le chef d’entreprise reste le seul à prendre la décision.

 

E.C. : Quelles sont les 3 plus belles réussites dont tu es heureuse / fiere ? Raconte-nous.

 

B.C. :  Créer de l’emploi tout en bâtissant des entreprises perennes et qui me permettent de vivre mes choix professionnels et personnels

 

E.C. : C’est quoi le quotidien d’une entrepreneuse (hors Covid…) ?

 

B.C. : Waouh… vaste question… je dirais : ne plus rien faire pour donner à faire et déléguer :-) ou en d’autres termes : être disponible – manager et gérer… donc en fait rester à l’écoute au sens général du terme.

 

E.C. : Si ton entreprise était un animal ? Un objet ? Un livre ? Un bonbon ? Un pays ? Lesquels seraient-ils  ?

 

B.C. : Une meute de loup : organisée – hierarchisée – où règne l’entraide. Un balai : facile :-) La 25ème heure : dernier livre partagé avec mes collaborateurs. Le berlingots de Saint Julien Molin Molette : une ancienne terre d’apdoption – colorés – multiformes – français. La France : pourquoi partir – nous avons un pays magnifique et plein de richesses.

 

E.C. : Chanceux ! Tu viens de tomber sur une lampe magique ! Tu peux réaliser 3 voeux ! Lesquels sont-ils ?

 

B.C. : Là tout de suite ? Tomber les masques, revoir le sourire des gens en face de soi et une bonne table au restaurant :-) ça me manque depuis plus d’un an maintenant – un bon repas entre amis, en amoureux, avec mes enfants… simple, sans manière,… tout en convivialité Et enfin du bonheur pour mes 3 enfants… de la stabilité personnelle et professionnelle… une vie qu’ils ont choisi… qui ne soit pas imposée par la conjoncture…

Envie de participer à l'un de nos évènements ?

4 évènements par an de networking mêlant échanges, décontraction et convivialité.

Rejoindre la communauté
Communauté

Envie de communiquer auprès des entreprises ?

Les décideurs de Charente lisent l'Entrepreneur Charentais.

En savoir +